À propos

(english below) 

Créé par la Biennale de Paris, le Forum mondial des économies de l’art (Fomea) se déroule du 30 juin au 1er juillet 2018 à Paris et attend 100 participants du monde entier. Sur trois jours se dérouleront des conférences, des workshops, des formations, des séances de conseil, des tables rondes et des stands documentaires. Cet ensemble d’activités réunira des acteurs du monde de l’art, de la société et de l’économie.

Les objectifs du forum
– Faire connaître des économies alternatives au marché à l’oeuvre.
– Renforcer des économies hors-marché de l’art au service des artistes et des structures.
– Soutenir toute ce qui peut remettre en question l’hégémonie du marché de l’art.
– Promouvoir des économies innovantes dans le secteur de l’art et de la culture.
– Permettre des synergies et des collaborations entre les acteurs de ces économies.
– Générer des modèles économiques artistiques inclusifs.
– Accueillir des initiatives et des projets en phase avec ces objectifs.

Pourquoi le forum ?
Le forum fait valoir l’idée selon laquelle l’économie de l’art ne se limite pas au marché et que le marché n’est pas un facteur légitimant les artistes vivants. Il se veut être un contexte unique d’où sera généré une réelle critique à travers des actions concrètes, des initiatives et des propositions qui puissent être autant de solutions alternatives possibles.
Dans un contexte politique, économique et social de l’Europe et du monde, teinté des replis nationalistes et face aux échecs du néo-libéralisme, le Forum mondial des économies de l’art (Fomea) a été pensé en conséquence au monopole et à l’emprise du marché de l’art sur les artistes et sur l’art. Le marché de l’art détermine tout un éco-système institué qui satisfait et répond avant tout à une partie des acteurs du monde de l’art. Le travail de la Biennale de Paris a permis depuis plus de 15 ans de révéler que de plus en plus d’artistes contemporains et de pratiques restent totalement étrangers et exclus de ce système, devenu archaïque et déconnecté des réalités de l’art. Le marché de l’art est un facteur d’exclusion et de discrimination et de fait, n’est pas adapté à l’ensemble de l’art actuel.

Fonctionnement
Avec une circulation entre tous les acteurs, l’ensemble se veut structuré comme une holding dont l’économie, cohérente avec ses objectifs, est fondée sur des financements alternatifs.
Toute entité (personnes, groupes, réseaux, fédérations, syndicats, organisations, structures, établissements, etc…) peut participer librement à FoméA en proposant n’importe quel type d’initiative (projets, activités, etc…) quelque soit son état d’avancement ou sa faisabilité.
Les candidatures sont traitées en fonction de leur réception et peuvent se faire en français ou en anglais. Les participants peuvent travailler dans n’importe quelle langue pendant le déroulement du forum à Paris.

Date limite de dépôt de projet :
1er avril 2018 à minuit.

DEPOSER VOTRE PROJET

 

 

World Art Economies Forum (FoméA)

Created by Biennale de Paris, the World Art Economies Forum (FoméA) will take place from June 30 to July 1st, 2018 in Paris and is expected to attract at least 100 participants from all over the world. Talks, workshops, courses, panel discussions and documentaires stand will take place over three days. The World Art Economies Forum (FoméA) will gather players of the art world, society and economy around the subject of alternative economic initiatives in the art market.

Forum goals
– promote alternative economies to the object-based art market;
– strenghten independent economies of the art market serving of artists and structures;
– promote innovative economies in the field of art and culture;
– favor synergies and collaborations between the actors in these economies;
– generate inclusive business models;
– accomodate initiatives and projects in line with these objectives;
– support anything that challenges the hegemony of the art market.

Why are we organizing this forum ?
The forum claims that art economy is not limited to the art marketand that the market is not the factor legitimizing living artists. In a political, economic and social context of Europe 
and the world, marked by nationalist tendencies and the decline of neo-liberalism, the World Forum of Economies of Art (FoméA) has been created as a response to the influence and the monopoly the art market has on artists and art.
The art market controls the whole established eco-system thatresponds primarily to the needs of only a limited partthe art world actors. The work of the Paris Biennale has revealed over the course of over 15 years that more and more contemporary artistsand their practices are completely excluded from this system that has become somewhat archaic and disconnected from the realities of art. The art market being a factor of exclusion and discrimination is not suitable for all contemporary art.

Forum modus operandi
The forum will provide a unique context generating a realcritique through concrete actions, initiatives and proposals which might also turn out to be solutions alternative to the art market. The forum will be organized in the form of an archipelago of stands with its own autonomous dynamics. With a circulation between all the players, the forum will be structured as a holding the economy of which,consistent with its objectives, will be based on crowd-funding.
Any entity (individuals, groups, networks, federations, unions, organizations,structures, institutions, etc.) can freely participate in the forum by proposing any type of initiative (projet, activity, idea, etc.)regardless of their progress of feasibility.
Applications are processed in the order they are received andcan be done in french or english. Participants can working in any language during the forum.

Deadline to submit your project :
April the 1st, 2018 at midnight.

SUBMIT YOUR PROJECT